18 avril 2016

Bilbo le Hobbit par J.R.R. Tolkien


Auteur: J.R.R. Tolkien
Éditeur: Le Livre de Poche
Collection: ---
Pages: 384 pages
Parution: 29 novembre 2012

Quatrième de couverture: 

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l'entraînent dans un voyage périlleux. C'est le début d'une grande aventure, d'une fantastique quête au trésor semée d'embûches et d'épreuves, qui mènera Bilbo jusqu'à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug... 

Mon classement: Or

Mon avis: 

J'ai reçu ce livre, en Édition Collector, pour Noël et il me tardait de découvrir l'histoire originale de Bilbo ! En effet, j'ai déjà eu l'occasion de voir les adaptations cinématographiques qui ont été faites récemment et j'ai bien aimé l'histoire en général. Il me tardait donc de comparer les versions...

On s'embarque donc dans une aventure des plus rocambolesques avec un petit être nommé Bilbo, qui fait partie de la race des hobbits. Ces êtres, plus petits que les nains, sont naturellement pacifiques et sont portés à vivre leur petite vie tranquille dans leur trou de hobbit. Or, la visite de Gandalf le magicien et de treize nains bousculera la routine de Bilbo et l'entraînera dans une aventure à laquelle il ne pensait jamais prendre part. Il croisera toutes sortes de créatures sur son chemin, incluant des trolls, des gobelins, des elfes, des humains et même un dragon. Car, oui, le but de son voyage sera de chasser le dragon Smaug de la Montagne Solitaire, afin que les nains puissent reconquérir leur ancienne cité perdue.

Alors, tout d'abord, l'intrigue était particulièrement intéressante. Il faut savoir que les chapitres sont découpés en "étapes de voyage", je dirais, ou alors en péripéties. Chaque péripétie est couverte en entier dans chacun des chapitres.  Ce n'est pas comme dans d'autres livres, où l'action d'un seul événement peut être séparée en plusieurs chapitres. Ainsi, le livre comportant 19 chapitres, nous rencontrons une vingtaine d'épreuves et d'étapes au cours du voyage. Celles-ci sont toutes plus diversifiées les unes que les autres, et sont souvent inter-reliées. La façon de résoudre la problématique principale du roman m'a certes paru un peu simpliste, mais comme il s'agit d'un livre pour enfant, je suis prête à accepter sa suffisance dans les circonstances. Il y a aussi certains moments qui s'étalent en longueur, diminuant de beaucoup  le rythme du récit, mais ils étaient nécessaires pour que l'on comprenne bien la difficulté que traverse les personnages. La fin, quant à elle, m'a étonnée par sa brièveté ! Je m'attendais à quelque chose de grandiose, rempli de détails, mais je n'ai eu droit qu'à un bref aperçu de l'événement.

Dans ce récit, on suit donc 15 voyageurs, incluant Bilbo, Gandalf, Thorin Écu de Chêne et 12 autres nains. Bilbo est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée. Au tout début du livre, il est très peureux de l'inconnu et a très peur d'être laissé seul à lui même. De plus, il déteste avoir à prendre des décisions, ou alors à s'impliquer d'une quelconque manière. Toutefois, on le voit tranquillement évolué, prenant une initiative ici et là. Il espère ainsi être enfin accepté dans la bande, dont les membres doutent sans cesse de la pertinence de sa présence. Ensuite, nous avons Gandalf, un personnage haut en couleur ! Il est magicien, mais cela ne le rend clairement pas infaillible. Il lui arrive de se tromper, aussi bien qu'à tout le monde, et cela entraîne certaines conséquences "désastreuses" pour nos voyageurs. Il est très attachant et, malgré le fait qu'il est très mystérieux, tout le monde lui fait immédiatement confiance. Finalement, nous avons les 13 nains. Pour moi, dans le livre, les nains n'étaient pas intéressants du tout. En effet, ils n'agissaient qu'en groupe et faisaient toujours la même chose. On a pas vraiment l'impression d'en connaître l'un plus que l'autre, ils n'ont pas de personnalité propre. Même Thorin ne se démarquait aucunement des autres. J'ai trouvé ça plutôt dommage, puisque c'est un aspect que j'avais plutôt aimé dans les films.

Nous tombons maintenant dans ma partie préférée, soit le style de l'auteur. Ici, J.R.R. Tolkien m'a étonné. En effet, je savais que Bilbo le Hobbit était un très vieux livre, dans les premiers du genre en fantasy. Je m'attendais donc à quelque chose d'assez basique, de ce genre de livre dont la trame factuelle et le style d'écriture se seront reflétés dans des livres subséquents. Or, ce n'est pas du tout le cas ! Tolkien s'amuse à parler à ses lecteurs comme s'ils leur contaient une histoire, tout en leur apportant certaines précisions sur des points qu'ils peuvent ne pas connaître. Mais jusque là, me direz-vous, c'est exactement ce que font les autres auteurs ? Mais non, justement ! Tolkien n'amène pas les informations de façon impersonnelle, il fait en sorte que le lecteur se sente concerner par ce qu'il dit. Il s'adresse directement à nous, comme si nous étions juste à côté de lui. Et j'ai trouvé ça fantastique ! C'est très original et cela donne une fraîcheur au récit à laquelle je ne m'attendais pas. Le livre m'a donc ravie dès les premières pages !

En conclusion, Bilbo le Hobbit est un livre que je conseille à tous ceux qui ont aimé les films du Hobbit et du Seigneurs des Anneaux, de même qu'à tous les amoureux de fantasy. Bilbo est un petit être attachant qui sait se montrer fort aux moments où les gens ont le plus besoin de lui, et qui vous étonnera de mille et une façons !

Avez-vous une opinion différente de la mienne ? Avez-vous lu ce livre ? Faites m'en part dans les commentaires !

7/12

Aucun commentaire:

Publier un commentaire